Ce guide a pour objectif de permettre aux dirigeants associatifs de clarifier les différentes formes de financements possibles.

Il distingue d'une part les ressources qui alimentent le fonctionnement de l'association (cotisations, recettes de prestations, subventions de fonctionnement..) qui sont comptabilisées dans le compte de résultat , et, d'autre part les ressources qui vont permettre le financement de ses investissements et de ses besoins de trésorerie, qui sont enregistrées dans son bilan.

Cette distinction nous conduit à démythifier la question du bénéfice et à confirmer que la réalisation d'excédents est non seulement possible mais nécessaire car « reflet d'une gestion saine et prudente » (extrait du bulletin officiel des impôts).

Ce guide éclaire également sur la grande variété des ressources de fonctionnement et sur la nécessité qu'ont aujourd'hui les associations de les diversifier au-delà des ressources traditionnelles (cotisations, subventions) : elles doivent mobiliser de façon croissante des recettes tirées de la rémunération de leur activité, des recettes provenant d'activités accessoires ou des fonds en provenance du mécénat.

La conséquence de cette diversification est de rendre la gestion d'association de plus en plus complexe et de renforcer la nécessaire professionnalisation des dirigeants !